• Alain CABRAS

Le cycle du djihadisme n'est possible parce que nous nous désarmons régulièrement


Excellente analyse d' Hugo Micheron , spécialiste du djihadisme, professeur à l’université américaine de Princeton, dans les colonnes de #CharlieHebdo pour les dix ans des attentats djihadistes de 2012 à Toulouse et Montauban.


Micheron rappelle que les idées et les idéologies sont de l'ordre du vivant donc du flux et du reflux

Dans le cas de l'idéologie meurtrière et mortifère, le regain ou retour du flux djihadiste, n'est possible que parce que la société française le permet et s'en remet au seul Etat qui ne peut pas tout, tout seul.

Pour ce faire, la société ne pourra plus longtemps se passer de l'épreuve de se regarder dans le miroir, sans filtre médiatique ou politicien, mais culturel et civilisationnel.


Pour ce faire, il y a trois étapes :

- être d'accord sur ce qui doit être défendu, parce que non-négociable ( valeurs démocratiques, triptyque républicain, tolérance zéro pour tout ce qui les abîme, bref notre système immunitaire symbolique) ;

- se donner une identité dynamique où la "cause", force de projection, reprendra sa place aux côtés de l'Histoire et des enjeux de mémoire ;

- rappeler l'esprit de résistance culturelle au nom de l'amour des savoirs et de l'esprit critique qui libèrent et élèvent les humains, donc, cesser avec la loi du non-dit, du tabou et du non moins stérilisant, politiquement correct.


Morceau choisi :

"À l’aune de l’invasion de l’Ukraine, on voit bien que les pays de l’Union européenne ont été capables de se mobiliser en un temps record pour faire passer des mesures et tenir des propos qui auraient été inaudibles trois jours plus tôt. On commence à prendre conscience de la nécessité de défendre les valeurs démocratiques en Europe. La question du djihadisme devrait être prise en compte au même titre. La décennie qui s’ouvre est très importante, on ne peut pas se permettre d’avoir une nouvelle série d’attentats, qui fragilise la cohésion de nos sociétés".


#djihadisme#islamisme#terrorisme#sociétécivile#valeurscentralesdecohésion


https://charliehebdo.fr/2022/03/societe/hugo-micheron-on-narrive-pas-a-penser-le-djihadisme-sur-le-long-terme/?utm_source=sendinblue&utm_campaign=QUOTIDIENNE_18032022_-_NON_ABONNES&utm_medium=email

25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout